Elitisme, talent et condition humaine ordinaire : phrase de J P Sartre !

dimanche 23 février 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

ELITISME, TALENT & CONDITION HUMAINE ORDINAIRE

« Je suis un homme fait de tout les hommes »

Les intellectuels ne se perçoivent pas tous comme « élite » car une élite qui n’est pas une oligarchie ou qui ne possède pas un statut financier confortable dispose néanmoins d’un statut symbolique appréciable par rapport aux masses populaires. Mais les élites peuvent ne pas se reconnaître comme « élite » dans la mesure ou l’expertise n’est pas la seule chose importante de la vie et dans la mesure ou elle préfère être en rapport avec des citoyens plus qu’avec des individus-masse. On préférera alors les nommer intellectuels (généraliste) ou experts (spécialisé) ou scientifique (spécialisé).

Poursuivons ici une modeste réflexion à partir de Sartre et Fromm concernant l’être humain quelque soit son genre, homme ou femme.

La citation de Jean-Paul Sartre concernant son rapport à l’élitisme mérite bien un rappel :

« Ce que j’aime en ma folie, c’est qu’elle m’a protégé, du premier jour, contre les séductions de »l’élite«  : jamais je ne me suis cru l’heureux propriétaire d’un »talent«  : ma seule affaire était de me sauver - rien dans les mains, rien dans les poches - par le travail et la foi. Du coup ma pure option ne m’élevait au-dessus de personne : sans équipement, sans outillage je me suis mis tout entier à l’œuvre pour me sauver tout entier. Si je range l’impossible salut au magasin des accessoires, que reste-t-il ? Tout un homme, fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n’importe qui »

1 - Adopter une philosophie réaliste et modeste.

La formule de Jean-Paul SARTRE a le mérite de rappeler que nul n’échappe à la condition humaine qu’Eric FROMM concevait comme de nature intrinsèquement contradictoire. L’homme même déterminé par ses conditions sociales de naissance et d’existence garde une possibilité de se construire à partir de choix ; des choix qui peuvent prendre plusieurs sens . Il dispose en effet d’une part d’une capacité de faire du bien, de prendre soin de l’autre, d’avoir des attentions et des égards pour lui (ou elle). Mais il a d’autre part une capacité à faire du mal à autrui, à le blesser, le faire souffrir.

Là ou l’on retrouve la formule de Sartre - je suis un homme fait de tout les hommes - c’est que les personnes intelligentes et gentilles d’ordinaires ne sont pas évidemment pas exempt d’un basculement dans la haine. Fromm, sans se référer à Sartre, précisait que l’homme pouvait pencher vers un côté ou vers l’autre de façon variable selon l’éducation reçu, les conditions sociales d’existence, etc. Plus on « s’entraîne » à être du bon côté et plus c’est aisé d’y rester disait Fromm. Si on y arrive pas seul on peut s’y mettre à plusieurs. Il faut choisir ses amis.

Exemple : S’engager à blesser l’autre de façon répétée c’est risquer une réponse similaire. Si comme disait Karl MARX « l’amour engendre l’amour  » alors à contrario on peut en déduire que faire du mal à l’autre positivement ou par indifférence forcée (refus de salutation par exemple) c’est risquer aussi en retour que celui-ci vous fasse aussi du mal. Il y a une sorte de parallélisme des formes. Martin LUTHER KING abondait dans ce sens : « L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. La haine ne peut chasser la haine ; seul l’amour le peut. »

2 - « Entreprendre c’est espérer, persévérer c’est réussir. »

La parole doit être mis en application, devenir une pratique. Quand aucune pratique n’est possible la parole devient elle-même une pratique. Faire un « geste » puis un autre. Recommencer encore. Ecarter la haine. Rester dans la pratique positive. Si le geste a été mal fait, s’excuser. Recommencer différemment. Si le geste a été mal compris, s’expliquer. Ne jamais renoncer à se faire comprendre. Si la relation est difficile proposer un compromis. Si le compromis ne convient pas en proposer un autre.

Christian DELARUE


Brèves

24 septembre - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/