Egypte : Nahla Chahal et « l’épouvantail islamiste »

mardi 8 février 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 16%

Egypte : Nahla Chahal et « l’épouvantail islamiste »

« On en a marre de voir les médias et les politiques brandir l’épouvantail islamiste » dit la sociologue Nahla Chahal sur Oumma.com. On peut parfaitement comprendre cette colère car il y a une réelle instrumentalisation des gouvernements et grands médias occidentaux qui perdure pour faire obstacle au processus révolutionnaire. La promotion de la peur invite à taire les solidarités qui montent du peuple français à l’égard des peuples arabes. En même temps on ne saurait faire comme si l’islamisme était absent. Surtout en Egypte. C’est là que Nahla Chahal pose la diversité de l’islam politique. Cette sociologue connait son sujet et on ne peut que la croire quand elle précise qu’il est « aussi divers que la gauche en France ». Elle ajoute que certains acceptent le jeu électoral démocratique.

Mais cette acceptation démocratique est-elle nécessairement signe de progrès au plan des mœurs et de réforme du code de la famille au profit des femmes ? Il y a sans doute là des distinctions à faire. Il est cependant certain que nombre de conservateurs islamiques (à défaut de dire islamistes) restent peu ouverts à l’égalité homme-femme et plus enclin à soutenir la complémentarité des sexes (1). Et notre propos est mesuré. Cependant, nous souhaitons vivement que des représentants politiques hommes ou femmes se réclamant éventuellement de l’islam procèdent à une libéralisation des moeurs fondée sur l’égalité entre hommes et femmes.

L’essentiel en matière de solidarité est de soutenir le mouvement démocratique dans son ensemble et plus particulièrement sa composante « femme » voire féministe lorsqu’elle émerge que ce soit en Egypte ou en Tunisie.

Par ailleurs, il ne faut sans doute pas s’attendre d’emblée en Egypte à un changement politique et social très important. Les révolutions dans le monde arabe vont s’inscrire dans la durée. Mais faire « dégager » le dictateur en place est déjà un pas important.

CDL

1) Sous couvert de « complémentarité des sexes », les femmes ne doivent sortir qu’accompagnées de leur mari hors de chez elles. Et le domicile familial est leur lieu « naturel » de vie. Les hommes eux peuvent sortir librement. Ils sont aussi prioritairement choisis pour l’emploi. Les femmes célibataires sont très mal vues. Il n’est pas anodin que ce genre de situation change pour le plus de femmes possible ! D’ou la nécessité d’appuyer tout mouvement féministe.


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts