Egalité hommes-femmes, un trajet légal et des actions publiques vers l’égalité réelle.

mercredi 9 mars 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Egalité hommes-femmes, un trajet légal et 10 actions publiques « intégrées » vers l’égalité réelle.

Il s’agit ici d’une loi française aout 2014, voulue alors par la Ministre des droits des femmes Mme Najat Vallaud-Belkacem, qui a sans doute ses faiblesses (sources de critiques négatives) et ses mérites (à apprécier aussi). Son intérêt, ici mis en avant, réside dans les dix actions qui figurent en introduction et qui méritent - assurément - d’être ici reproduites. Il y a là, selon nous, les bases juridiques et institutionnelles (puisqu’on parle d’évaluation ce qui implique des actions efficaces et contrôlées) pour une méthode permettant d’avancer.

Ensuite, il y a évidemment le détail de ces mesures (qui peuvent aussi évoluer plus positivement encore mais sans doute pas avec le projet El Khomry objet de grève et manifestation ce 9 mars 2016) et il y a aussi la volonté des acteurs en charge de l’application, de les mettre en pratique pour aboutir à l’égalité réelle.

X

L’Etat et les collectivités territoriales, ainsi que leurs établissements publics, mettent en œuvre une politique pour l’égalité entre les femmes et les hommes selon une approche intégrée. Ils veillent à l’évaluation de l’ensemble de leurs actions.

La politique pour l’égalité entre les femmes et les hommes comporte notamment :

1° Des actions de prévention et de protection permettant de lutter contre les violences faites aux femmes et les atteintes à leur dignité ;

2° Des actions visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel ;

3° Des actions destinées à prévenir et à lutter contre les stéréotypes sexistes ;

4° Des actions visant à assurer aux femmes la maîtrise de leur sexualité, notamment par l’accès à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse ;

5° Des actions de lutte contre la précarité des femmes ;

6° Des actions visant à garantir l’égalité professionnelle et salariale et la mixité dans les métiers ;

7° Des actions tendant à favoriser une meilleure articulation des temps de vie et un partage équilibré des responsabilités parentales ;

8° Des actions visant à favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales ;

9° Des actions visant à garantir l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes et leur égal accès à la création et à la production culturelle et artistique, ainsi qu’à la diffusion des œuvres ;

10° Des actions visant à porter à la connaissance du public les recherches françaises et internationales sur la construction sociale des rôles sexués.

cf LOI n° 2014-873 du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes | Legifrance
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=AB25BB6013D1E4647A686C9822ABEE02.tpdila09v_1?idSectionTA=LEGISCTA000029333374&cidTexte=JORFTEXT000029330832&dateTexte=20160305


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)