Double stratégie guerrière contre les peuples et réponse solidaire. C Delarue

dimanche 25 janvier 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Double stratégie guerrière contre les peuples et réponse solidaire.

Qu’il faille analyser les causes du djiadisme et pointer tout ce qui se fait de nuisible au Nord est une chose. Qu’il faille oublier la stratégie guerrière en riposte « civilisationnelle » en est une autre. Quand on dit dans les milieux de la solidarité internationale entre les peuples-classe du monde qu’il y a « du sud au nord et du nord au sud » c’est pour indiquer une certaine complexité du monde. Mais la formule est ignorée par une fraction du monde musulman qui continue à opérer un clivage entre eux et les mécréants.

I - La double stratégie guerrière.

A) La stratégie des élites du Nord.

Au Nord on observe une lourde logique de domination économique qui pèse en interne sur les peuples-classes (99% d’en-bas) et plus encore contre le peuple social (90% d’en-bas) des pays du Nord, de la Triade. On parle ici de « guerre sociale » avec appui sécuritaire. Mais les armées ne sont pas ou peu mobilisées.

Cette logique économique porte aussi contre les peuples-classe du Sud. C’est ce que l’on nomme impérialisme. Cette notion n’est pas qu’économique. Elle a aussi un contenu politique et parfois militaire. C’est que la logique de domination économique mise en oeuvre par les grandes Firmes transnationales ou multinationales est aussi le fait des Etats. Avec le néolibéralisme, la « main droite » de l’Etat s’est renforcée en collusion avec les puissances économiques : les grandes banques, les grandes entreprises. On évoque le poids des oligarchies qui maquent la fusion du politique et de l’économique afin d’assurer la profitabilité, le Grand Dieu du monde capitaliste.

Au Sud on trouve des peuples-classe qui subissent comme au Nord le joug et la prédation des élites économiques et politiques. Les peuples-classe du Sud sont encore plus dominés que les peuples-classe du Nord. Si la logique est la même la portée et l’intensité des attaques est plus forte, plus puissantes. Les pays du Sud n’ont pas vraiment d’Etat social, la « main gauche » de l’Etat qui assure un peu des protection des faibles, des démunis, des exploités, des pauvres.

B) La stratégie guerrière des groupes dirigeants du Sud.

La riposte de type marxiste ou surtout marxiste-léniniste s’est épuisée dans de nombreux pays. Elle existe toujours soit sous forme dite « campiste » (défense du sud en bloc) soit sous forme de défense des peuples-classes. Mais depuis la « chute du mur » (1989 – 1991) ce sont les groupes religieux qui, dans le monde musulman surtout, sont le plus à l’offensive.

Ces groupes politico-religieux prennent appui sur la Charia pour contrer les aspirations démocratiques mais la principale guerre est menée contre les femmes par une politique « de moeurs » particulièrement dure, austère et sévère. Au sein des Sud et pour les pays musulmans ou à dominante musulmane on trouve une domination intégriste islamique extrêmement puissante. Elle fait plier ses peuples-classe à l’aide d’une interprétation particulièrement réactionnaire et rigoriste de l’Islam.

Il s’en suit l’instauration d’une lourde chape de plomb sexo-séparatiste. Ici on distingue le sexoséparatisme « soft » qui oblige fermement les femmes à se couvrir constamment (pas que le voile, les manches longues, les jupes longues aussi et pas le moindre décoleté). La séduction charnelle est une peste occidentale conçue comme plus grave que la prostitution. Car la prostitution est tolérée.

II – Quelle riposte ? Quelle solidarité ?

A) L’anti-impérialime classique fonctionne encore.

Face à la guerre économique évoquée dans les premiers paragraphes, la réponse solidaire est simple et de type « classiste » : les peuples-classe du Nord doivent se montrer solidaire de ceux du Sud et doivent participer à une même lutte internationale contre les oligarchies néolibérales dominantes.

Mais les choses sont plus complexes car il les niveaux de dominations sont très différents, on l’a dit, mais aussi il y a plusieurs types de dominations.

B) Repousser la peste intégriste au coeur de l’islam.

Il y a chez une fraction du monde musulman la volonté d’une part d’imposer une vision religieuse et théiste du monde dans tous les pays qu’ils soient laïques ou non. Ces intégristes musulmans distinguent le monde musulman qui doit être soumis à la Charia et le monde mécréant qui doit faire l’objet de conquêtes pour le soumettre à Dieu.

Il y a aussi la volonté d’accroître le joug sexo-séparatiste partout de façon transversale. La guerre culturelle est une guerre sexiste. On observera que la guerre « culturelle » de religion permet de ne pas mener la riposte anticapitaliste ni même celle anti-impérialiste.

Il est évident que les progressistes de tous les pays, épris d’émancipation des humains et des peuples ne peuvent faire « ami » avec eux. Il arrive pourtant que la guerre menée par le Nord soit si odieuse qu’il faille défendre les peuples et leur dirigeants quand ces peuples ont désigné démocratiquement des groupes politico-religieux se comportant néanmoins en dictateur.

Par contre ici, au Nord, tout en luttant contre le racisme sous toutes ses formes (islamophobie, antisémitisme, etc) et contre le sexisme, il ne faut aucun accommodement face aux intégrismes religieux. Le respect de la laïcité (loi de dec 1905 plus la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles à l’école) doit être ferme et rigoureux.

Christian Delarue

L’intégrisme religieux comme une des grandes logiques mondiales de domination.

Contribution pour le Forum social de Tunis 2013.

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article3186


Brèves

9 novembre - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts