Discours agressif à partir d’une croyance erronée : Tentative de conciliation avant procès.

mardi 20 décembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 14%

Discours agressif à partir d’une croyance erronée : Tentative de conciliation avant procès.

Il est des cas ou une tentative de conciliation devrait être mise en pratique obligatoirement, par exemple lorsqu’une des parties tient un discours agressif ou stigmatisant, notamment à partir d’une croyance erronée, et de plus en ignorant l’état de fragilité ou de maladie de l’autre partie. Il y a d’autres cas ou une telle pratique existe.

Dans le cas suivant (1) il y a bien « discours agressif ou stigmatisant adressé à partir d’une croyance erronée ». Ici on voit un médecin persister à confondre musulmane voilée et terroriste à signaler à la police. La tentative de conciliation n’a donc pas réussie.

Il existe de telles tentatives de conciliation d’avant procès, nommée médiation, terme qui ne préjuge pas de la solution. Peu importe le terme (2), il est bon qu’elles ne soient pas oubliées, que ce soit dans le travail ou hors du travail, avant d’inciter à porter plainte.

NB : Au passage, on peut voir que je consulte le travail antiraciste du CCIF et que je reconnais le travail fait même si j’ai des critiques à faire sur la proximité du CCIF avec des fréro-salafistes.

Christian DELARUE

1) Consultation médicale : “votre voile est un signe de non-intégration” | CCIF - Collectif contre l’Islamophobie en France
http://www.islamophobie.net/articles/2016/12/15/consultation-medicale-“votre-voile-est-un-signe-de-non-integration”

2) Sur la conciliation appelée médiation lire : « Harcèlement - Développer aussi la médiation ». C Delarue
http://amitie-entre-les-peuples.org/Harcelement-Developper-aussi-la-mediation-C-Delarue