Dérive de la gauche radicale : apologie du PIR !

jeudi 7 décembre 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Dérive de la gauche radicale : une insoutenable apologie du PIR !

On pourrait croire la gauche radicale bien engagée dans des luttes de pluri-émancipation éviter de soutenir les secteurs réactionnaires et intégristes religieux. Il n’en est rien. Jean-Marc B du NPA met en ligne sur Mediapart un article de soutien à Bouteldjà et au PIR.

Que l’on critique un usage républicain douteux ne pose pas problème. Mais on n’a pas besoin pour çà de se mettre à soutenir les secteurs réactionnaires. La République devrait être beaucoup plus sociale et laique, c’est certain pour qui est de gauche . Elle devrait assurément défendre et promouvoir les services publics et la protection sociale si utile pour le peuple-classe et surtout les couches populaires peu solvables (avec des fins de mois difficiles). Mais nul besoin de soutenir un discours (et d’un livre) réactionnaire.

Car comme le dit M Lancêtre (dont je ne partage pas forcément toutes ses positions ) en commentaire « Plus réactionnaire que le discours du PIR, cela va être difficile » Il cite :

- défense et mise en oeuvre de la ségrégation raciale (je dis raciste)

- homophobie assumée

- antisémitisme à peine voilé

- conseil donné, aux femmes noires violées par des hommes noirs, de ne pas porter plainte

- complicité avec des islamistes aussi réactionnaires que les prêtres de la Fraternité Saint Pie X

Une fraction de la gauche radicale (au NPA et dans la FI) est dans le brouillard.
Or il y a besoin d’une gauche bien à gauche, soucieuse de pluri-émancipation-s.

Christian DELARUE

lire :

Indigènes de la République : Thomas Guénolé démontre le racisme, la misogynie et l’homophobie de Houria Bouteldja

https://www.marianne.net/politique/indigenes-de-la-republique-thomas-guenole-demontre-le-racisme-la-misogynie-et-lhomophobie