Denis Tillinac, non fraternel et très crispé du lieu de culte ! C Delarue

lundi 20 juillet 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Denis Tillinac, non fraternel et très crispé du lieu de culte ! Point de partage de « nos » églises !

Nos églises à nous !

L’appel de Denis Tillinac pour sauver nos églises (in Valeurs actuelles - 1) joue sur la fibre franco-française pour son rejet des musulmans dans les lieux de culte catholique, dans les églises donc .

« Croyants, agnostiques ou athées, les Français savent de la science la plus sûre, celle du coeur, ce qu’incarnent les dizaines de milliers de clochers semés sur notre sol par la piété de nos ancêtres : la haute mémoire de notre pays. » Grosse masturbation spirituelle en l’honneur des ancêtres ! Un vulgaire nationalisme ethnique et catho-laïque des clochers est ici proposé .

Evoquant « les agnostiques et les athées français », il joue aussi sur « l’émotion » franco-islamophobe pour défendre la non occupation des églises vides par les collègues musulmans.

Il écrit « ils ne peuvent tolérer la perspective d’une pratique religieuse autre que catholique dans leurs églises. » Ah bon ! Qui ! Et pourquoi tant d’intolérance ! L’offense n’est pas là ou il le pense !

Notez ici que Monsieur Dalil Boubakeur (3) auteur de la proposition parle de coexistence (2)

L’offense c’est son hypocrisie en matière de fraternité chrétienne car ici la fraternité en acte ne va pas plus loin qu’un vulgaire jet de pipi blasphématoire contre des bondieuseries ! Je croyais plus sérieusement que la fraternité chrétienne dépassait les frontières et s’adressait à tous et toutes, aux athées comme aux musulmans ou aux homosexuels ou aux prostituées. C’est que Valeurs actuelles n’est pas Témoignage chrétien. On y est frère qu’avec ses proches, comme Le Pen. Et plus dans l’inégalité maintenue que dans l’égalité recherchée.

L’ex catho devenu athée que je suis estime que

1) - il n’y a nul besoin d’acheter l’immeuble pour laisser entrer, de façon gratuite ou payante (location), les autres fidèles croyants juifs ou musulmans ou protestants ou autres religions dans un lieu de culte. Faut négocier !

2) - Il faut évidemment débattre de son usage. L’argument de la prière tournée vers La Mecque n’est pas rédhibitoire. C’est aux fidèles musulmans de juger et de se positionner comme ils veulent et comme ils peuvent dans ce lieu de culte qui n’est pas à l’origine fait pour eux.

Dalil Boubakeur recteur estime s’agit d’un « problème délicat ». Il ne dit donc pas que c’est aisé et réalisable partout. Néanmoins il cite l’exemple de Clermont-Ferrand, où « des religieux ont accueilli des musulmans » dans une chapelle inoccupée.

Christian DELARUE

(qui estime simplement que les fidèles musulmans sont mieux pour prier dans des lieux de cultes que dans la rue ou des caves )

NB La question de la formation des imams est abordée dans la vidéo mais est ici hors sujet

1) Je signe l’appel de Denis Tillinac pour sauver nos églises | Valeurs actuelles

http://www.valeursactuelles.com/comme-les-30-premiers-signataires-je-signe-lappel-de-denis-tillinac-54186

Appel notamment signé par Jeannette Bougrab, ancien ministre ; Pascal Bruckner, philosophe ; Alain Finkielkraut, de l’Académie française ; Gilles-William Goldnadel, avocat ; Élisabeth Lévy, essayiste ; Ivan Rioufol, journaliste ; Nicolas Sarkozy, ancien président de la République ; Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC ; Philippe de Villiers, ancien ministre ; Éric Zemmour, essayiste.

2) Monsieur D Boubakeur recteur a dit dans l’Express « C’est le même dieu, ce sont des rites qui sont voisins, fraternels. Je pense que musulmans et chrétiens peuvent coexister »

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/dalil-boubakeur-suggere-de-transformer-les-eglises-abandonnees-en-mosquees_1689618.html#O9kX6TyTyCvSxXRe.99

3) Dalil Boubakeur est recteur de la Grande Mosquée de Paris depuis 1992, il a été président duConseil français du culte musulman de 2003 à 2008, puis de 2013 à 2015.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dalil_Boubakeur

Il a aussi fait l’objet d’une fatwa de musulmans radicaux le condamnant à mort
cf Dalil Boubakeur, partisan d´un Islam aux couleurs de la France
http://www.leparisien.fr/faits-divers/dalil-boubakeur-partisan-d-un-islam-aux-couleurs-de-la-france-01-06-1998-2000094484.php