De nouveau sur le refus du campisme C Delarue

mardi 31 juillet 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 18%

De nouveau sur le refus du campisme

27 Juillet 2012 Par christian delarue

commentaires sur blog mediapart
http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/270712/de-nouveau-sur-le-refus-du-campisme

Comme membre du MRAP, j’ai déjà abondamment expliqué que le refus du campisme en matière d’antiracisme permettait une critique transversale des oppressions, partout sans protection du nord évidemment (et même le contraire) mais pas plus du sud (1). Cette critique ne trouve comme limite le fait que le racisme sous toutes ses formes n’est pas une opinion mais un délit. Disant cela je suis conforme aux positions du MRAP mais aussi respectueux de la législation française contre le racisme.

Sous cette réserve, une critique du sexisme sans frontière porte aussi bien sur celui pratiqué au nord que celui pratiqué au sud y compris au nom d’une religion. Les religions ne sont pas et selon moi ne doivent pas être protégé par l’antiracisme. Une grosse part du combat pour l’émancipation y serait alors abandonné. Quand à la laïcité elle empêche juste la critique des représentants de l’Etat mais pas celle de la société civile. Si ce n’était pas le cas nous serions dans une société totalitaire.

Passons à l’objet de ce papier. Le refus du campisme s’applique aussi à la géopolitique et à la question des solidarités des peuples-classe ou de certains de leurs acteurs militants. La dénonciation du système ne vaut pas acceptation d’une seule ligne d’attaque, ligne sur laquelle peut se greffer des fascistes notoires. Pour le dire autrement : « Les autres ennemis de mon ennemis ne sont pas forcément mes amis »

Ne pas hurler avec les loups !

Il faut se méfier du campisme car il exprime un désolant soutien formel, au nom de l’anti-impérialisme, à certains des pires dictateurs de la planète, qu’ils se nomment Ahmadinejad, Khadafi ou - plus récemment encore - el-Assad. Et d’autres : A Ouattara...

Comme militant altermondialiste et antiraciste je ne peux avoir comme seule grille de lecture des combats géopolitiques les deux gros canons tiers-mondistes que sont l’anti-impérialisme et l’anti-sionisme. Je suis contre l’impérialisme et contre le sionisme mais je suis aussi antiraciste et antisexiste. D’où ma critique des antisémites et des sexo-séparatistes au sud. Il faut faire avec cette complexité.

Notez bien que c’est cette complexité qui autorise un pluralisme avec des positionnements différents au sein du MRAP comme dans la gauche française. Pour autant il y a bien un cadre de référence à respecter. La pluralité des opinions a des limites.

Christian DELARUE

sur le campisme :

A propos du refus du « campisme géopolitique ».

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1901

Le cadre de notre amitié entre les peuples : contre le nouveau campisme mondial

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article368

Une contribution sur le campisme d’Henri GOLDMAN Note C Delarue -
http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article2443


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts