DIVERSITE CORPORELLE et TEXTILE : Reprise du slogan du MRAP sur le Vivre ensemble avec nos différences

mardi 31 octobre 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

Diversité corporelle et textile : Reprise actualisée du vieux slogan du MRAP sur le « Vivre ensemble avec nos différences »

- Texte initial : La thématique de la diversité humaine sexuée

Le slogan historique du MRAP (années 80) était « Vivre ensemble avec nos différences » . Certains ont précisé ce slogan en le politisant avec un : « Vivre ensemble, à égalité, avec nos différences »

La reprise adaptée et actualisée du slogan du MRAP s’écrirait au titre de la diversité corporelle et textile ici : « Vivre ensemble - librement et à égalité dans la laïcité - dans la diversité textile de l’hypotextile (jupe courte et talons) à l’hypertextile (voile et jupes longues) »

Le thème de la diversité textile et corporelle aborde celui de la pleine admission, si les principes de liberté et d’égalité dans la laïcité n’y sont pas oubliés pour lui donner corps, des diverses façons de s’habiller avec le « NI VOILOPHOBIE (pour l’hypertextile : voile et jupes longues) NI SEXYPHOBIE (pour l’hypotextile : mini-jupe et hauts talons) » , et de la diverse façon d’être au plan corporel (il s’agit plus ici des formes corporelles que sur la couleur de peau - MRAP) avec le « NI GROSSOPHOBIE - NI MAIGROPHOBIE »

DIVERSITE CORPORELLE et TEXTILE : Reprise du slogan du MRAP - Christian DELARUE - BELLACIAO
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article155363

- Addendum sur un débat : Que faire des stéréotypes ?

Contre les stéréotypes dominants sexistes, il ne s’agira pas « d’enlever du paysage » pour uniformiser les différences trop valorisées (exemple : des femmes jugées belles, des seins jugés beaux, des talons jugés trop hauts, etc ) mais d’ajouter (en plus) des différences trop dévalorisées (des femmes ordinairement jugées moins belles, des seins jugés moins beaux). Ce faisant on tente de faire vivre une réelle diversité apaisée ou chacune est respectée qu’il ou elle soit en mode « différence affirmée » (jupe courte hauts talons) un jour ou en mode « tenue banalisée » (ex pantalon et chaussures plates ) un autre jour, et ou les enjeux sont alors placés ailleurs, hors du corps et des vêtements, sur la commune humanité et sur ce que pensent et disent ces personnes .

Ce n’est pas que nous soyons par essence ou par choix existentiel « hors de toute séduction liée aux apparences » - je ne crois pas qu’il soit bon de valoriser ce « surmoi répressif » - comme le font les sexyphobes qui ne veulent rien voir en terme de différence sexuée de différence féminine - c’est que nous entendons par delà ces diverses séductions corporelles et textiles ne pas lui donner une emprise néfaste - (par le verbe stigmatisant « pétasse » ou des actions plus cachées : ne pas dire bonjour à telle ou telle par exemple) - car cette emprise ampute les autres aspects de la vie avec toutes ses richesses. Il faut vivre ensemble avec les différences qui séduisent ou non (car certaines peuvent rebuter) sans les cacher mais faire circuler la parole et les gestes qui instituent une humanisation relationnelle. Cela n’effacera évidemment pas les inégalités économiques structurelles ou les hiérarchies statutaires.

Christian DELARUE
Aout 2017

MRAP Rennes
contributeur au livre « Urgence antiraciste - Pour une démocratie inclusive » - coord Martine Boudet (Ed du Croquant mars 2017)

nb Un récent café citoyen initié dans le cadre de " Rennes au pluriel » (dont le MRAP Rennes est partie prenante) était intitulé « Vivre ensemble dans la diversité et non dans l’adversité », sur une proposition du Cercle Celtique de Bretagne et de l’UAIR

http://uair.org/2017/04/18/rennes-au-pluriel/


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)