DEFINITION : Patriarcat restreint - Hyperpatriarcat (ou hyper-patriarcat).

samedi 5 août 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

DEFINITION : Patriarcat restreint - Hyperpatriarcat (ou hyper-patriarcat).

Il n’y a pas une définition abstraite qui ne tiendrait pas compte des dynamiques historiques. On trouve donc ici trois définitions ramassées qui peuvent être enrichies.

1 - Patriarcat  : terme générique qui désigne, derrière la diversité des situations concrètes historiques, la situation générale très largement dominante des rapports sociaux archaïques de domination, d’oppression, d’infériorisation avec violences (viols, prostitution, etc ) de longue durée des femmes par les hommes durant des siècles et sur quasiment tous les continents. On cherche et on trouve ici ou là de petites exceptions.

NB : Ce mode de domination peut se coupler avec d’autres modes . Par exemple, le capitalo-patriarcat c’est la combinaison du capitalisme et du patriarcat . Comme on trouve combinaison du patriarcat avec les religions et surtout les intégrismes religieux. Le colonialisme a poussé - et pousse encore là ou il sévit - à son maximum toutes les violences au plus haut niveau, dont le racisme et l’esclavagisme mais aussi le sexisme, l’homophobie et toutes les formes d’intolérances. On pourrait évoquer un colonialo-patriarcat. On a donc des situations variables, des combinaisons variables. Mais il y a eu des conquêtes. C’est indéniable pour certaines femmes et même pour certains hommes, ceux qui ne voudraient pas revenir en arrière.

2 - Patriarcat restreint, c’est le patriarcat résiduel issu des attaques et conquêtes féministes qui ont imposés ces dernières décennies dans certains pays, des principes juridiques (des droits, des libertés, l’égalité entre hommes et femmes, etc) et des avancées de faits pour les femmes . Il est nommé résiduel ou restreint car il n’a pas disparu. Il perdure encore dans les faits et les discours.

NB : On évoque parfois le terme de « seconde modernité » de De Singly pour la période considérée : début des années 70 parfois, début des années 80 ailleurs, ou aucune date là ou les reculs ont surgi rapidement.

Avec la crise les conquêtes semblent contestées. Pour certaines féministes il faut s’attendre à des reflux des droits, des libertés, de l’égalité hommes-femmes. Des hommes ont accepté la liberté et l’égalité mais pas tous, loin de là. Il y a des volontés de retour en arrière ou de construire un hyper-patriarcat.

3 - L’hyperpatriarcat, (ou hyper-patriarcat) part d’un refus du patriarcat restreint qui est insupportable à certains hommes. Ces derniers manifestent la volonté de construire (ou de revenir) à un patriarcat ou les femmes restent à la maison avec les enfants et bien soumises, non libres, non égales aux hommes. On trouve ici sur des registres différents les masculinistes athées et les intégristes religieux sexoséparatistes ou autres.

Lire
Un patriarcat rabaissé attaque de deux bords. C Delarue

Christian DELARUE

Gramsci, les « monstres », l’hyperpatriarcat et les intégrismes religieux. — Christian DELARUE
https://www.legrandsoir.info/gramsci-les-monstres-l-hyperpatriarcat-et-les-integrismes-religieux.html

nb : ajout du passage sur le « colonialo-patriarcat »

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article155163


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)