Contre le fréro-salafisme en France - C Delarue

mardi 20 décembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Contre le fréro-salafisme en France : Qui ? Comment ?

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article152712

Condensé théorique à partir de Mohamed Louizi

Citation de M Mohamed Louizi : « Le salafisme des « Frères Musulmans » est par définition non-littéraliste. Toutefois, les références scripturaires des théologiens de l’UOIF et ceux de « l’Etat Islamique » sont exactement les mêmes. » in Hassan Al-Banna et la jeunesse (1)

J’emploi très peu ce terme de fréo-salafisme non pas du fait de sa signification complexe mais plus du fait de mon ignorance. Mais comme à chaque fois qu’apparait quelque chose que j’ignore je cherche d’abord à comprendre. Banal ;

Hypothèses (trois ici) n’est pas thèses (trois aussi).

Recherche critique :

- Hypothèse 1 : Le fréro-salafisme est en qlq sorte une collusion entre les Frères musulmans et d’un certain salafisme.

- Hypothèse 2 : Il se tient à l’articulation du Coran et de la Charia, la Charia venant du Coran mais restant néanmoins autre chose que le Coran. La Charia est politico-religieux, le Coran est texte religieux.

- Hypothèse 3 : Il se tient aussi sur une position intermédiaire en jonction entre un islam politique sortant explicitement du cadre de la société civile et un intégrisme musulman réactionnaire se limitant à lui à une emprise par en-bas, "à la Gramsci », au sein de la société civile seulement ( je dirais pour être plus précis, « quartier par quartier » puisque c’est ainsi qu’il avance - outre dans certaines mosquées).

Position

- Thèse 1 : Le fréro-salafisme déploie en France des positions très réactionnaires dont le sexoséparatisme.

- Thèse 2 : Le fréro-salafisme est un ennemi de la gauche progressiste.

- Thèse 3 : Il convient d’éviter tout débat avec des représentants du frero-salafisme, (ce qui pose la question délicate de « qui est qui ? » tout l’UOIF ? ) mais il ne s’agit pas de refuser, par une sorte de sectarisme en chaine, le débat avec des personnes ayant débattu, à un moment donné, avec des fréro-salafistes, réels ou supposés. Je suis contre cette dérive .

Christian DELARUE

1) Lire sur Médiapart "Hassan Al-Banna et la jeunesse de Mohamed Louizi
https://blogs.mediapart.fr/…/hassan-al-banna-et-la-jeunesse…

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article152712

Qui est qui ?

- Premier visé par les critiques : L’Union des Organisations Islamiques de France dite UOIF.
- Second visé : Tariq Ramadan intervenant régulier lors d’événements organisés par l’UOIF
- Sont aussi visés des membres connus du CCIF, accusés de protéger de la critique des intégristes musulmans, des fondamentalistes, des fréro-salafistes.

nb : C’est une jeune néoréac Eugénie Bastié qui le dit mais ce n’est pas faux pour autant (dit Lakrival : http://lakrival.over-blog.org/2016/12/c-est-une-jeune-neoreac-qui-le-dit-e-bastie-mais-ce-n-est-pas-faux-pour-autant.html)