Contre le contrôle et l’enfermement des femmes par les intégristes musulmans.

samedi 19 septembre 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

Contre le contrôle et l’enfermement des femmes par les intégristes musulmans.

La peste intégriste contre les femmes. (sur Agoravox)

Le texte « OSER LE FEMINISME en vestimentation variable ! » était réactif, trop défensif. Il importe de changer de perspectives. D’être beaucoup plus offensif. Il en va de la défense authentique des libertés individuelles qui ne sauraient se trouver masquées par un « on s »habille comme on veut, y compris en burka". Il s’agit de dénoncer l’attitude hypocrite qui laisse entendre qu’il y a similitude de liberté (ou d’aliénation) entre celle qui met occasionnellement des chaussures à talon et celle qui ne peut se déplacer qu’emprisonnée sous voile religieux intégral, noir le plus souvent. Bas les masques ! Et la burka est seulement l’arbre qui cache la forêt. La logique de mainmise masculine ne porte pas que sur une minorité de musulmanes entièrement camouflées des pieds la tête.

* Un préalable sur l’intégrisme paraît nécessaire au regard des réactions qu’il suscite ici ou là. Le terme d’intégriste est parfois refusé pour le flou de sa définition. A partir de quand une interprétation d’un corpus religieux devient-il intégriste ? Il n’y a pas ici une frontière bien délimitée même si la tendance à adopter des pratiques intégristes existe et justifie le terme . De ce fait d’autres termes sont apparus : islam rigoriste, interprétation radicale de l’islam ou islam excessif. Autre conséquence de ce refus de l’emploi du terme intégriste c’est la critique globalisante de la religion sans aucune distinction ou nuance. Le risque est alors de prendre certaines pratiques religieuses pour les pratiques normales de la religion considérée. En vérité il faut distinguer une critique multiforme peut atteindre une religion donnée dans toutes ses interprétations connues de la critique plus sélective qui porte sur certaines pratiques seulement. Le terme intégriste trouve alors sa place et sa justification. De même, proposer une "alliance avec l’islam d’émancipation" se conçoit aussi même s’il s’agit de lire plutôt une alliance avec des musulmans féministes et laïcs (2)

Autre préalable : Tous les intégrismes religieux se sont attaqués aux libertés des femmes notamment à leur liberté de séduire et d’avoir des relations sexuelles librement. Une liberté essentielle sauf pour les individus courbés sous les contraintes de la survie ou d’une dictature. Il y a peu ce n’était pas seulement les franges intégristes du christianisme qui maintenait la femme au foyer dans son rôle de mère mais toute la religion dominante ! Il y a eu des évolutions fortes sous l’effet des luttes féministes et laïques, notamment en 1968. Le protestantisme aux USA, le christianisme en Pologne portent encore une forte charge réactionnaire de contrôle moral des femmes et de la société. Ce réflexe et ce comportement de méfiance à l’égard des femmes et de la sexualité n’est donc pas le propre des intégristes musulmans, mais c’est chez eux que la manifestation est ici et maintenant le plus visible et radicale. Et cette pression familiale et communautaire voire sociale (de quartier) est forte.

Liberté et égalité entre hommes et femmes ici et ailleurs.

De quoi s’agit-il ? Il n’est pas accepté par certains hommes que des femmes fassent comme eux, avoir une vie libre, sortir librement, fréquenter librement, avoir des relations sexuelles librement. Ce genre de vie doit être pour eux le propre de l’homme. La croyance structurante de base est que la liberté sur son corps et la liberté sexuelle sont normales pour les hommes mais immorales chez les femmes. C’est pour cela que les intégristes et d’autres hommes de même tournure d’esprit méprisent tant les femmes qu’ils rencontrent alors qu’au contraire ils devraient les respecter, les remercier du plaisir partagé. C’est pour cela qu’ils craignent autant que leur compagne future ou actuelle fasse comme eux et c’est donc pour cela qu’ils tendent à les contrôler, les enfermer. Le voilage partiel ou total entre dans cette logique machiste. La burka franchit quand même ici un stade « qualitatif » - si l’on peut dire ainsi - indéniable en matière d’enfermement.

Dans ce cadre la religion peut fournir une justification . Des principales religions monothéistes il est aisément possible de tirer une interprétation rigoriste, sexiste et machiste. C’est ainsi que la peste intégriste avance dans les quartiers. Peu à peu le mari ou le frère, devenu musulman intégriste, se met progressivement à interdire de porter des chaussures à talons, de se parfumer, de montrer ses cheveux, pour finalement l’obliger à porter le voile intégral et l’enfermer au domicile.

Ces hommes-là ne sont pas plus détachés de la sexualité que les autres. Il ne pensent pas qu’à Dieu contrairement à ce que certains s’imaginent. Ils pensent aussi « au sexe » mais n’assument pas. Ils sont culpabilisés de leurs désirs sexuels car ils ne savent pas quoi en faire. Une sexualité de plaisirs variés partagés avec une compagne n’est pas envisagée, d’où le recours à la prostitution et à la pornographie.

La violence sexiste au nom de la morale d’Allah. Pour les jeunes influencés par cette vision du monde, la critique va porter sur le mode de vestimentation des occidentales trop libérées des contraintes de la religion. Non seulement elles seront traitées de « putes » car non respectables par définition mais encore elles seront violées. Un viol de punition et de soumission. La jeune fille doit devenir mère et s’adonner à l’éducation des enfants à la maison. Ici la question du partage des tâches n’est même plus discutée.

Il y a urgence pour une éducation populaire à la rencontre sexuelle fondée sur le libre consentement. Il faut ici lire libre consentement réciproque seulement et non rencontre amoureuse pour toute la vie telle que les religions la proposent. Ce n’est pas que la relation durable soit sans valeur. C’est qu’à force valoriser et même sacraliser la relation durable les relations de circonstances ne sont plus respectés . Les jeunes doivent faire l’apprentissage de la relation sexuelle respectueuse hors de toute dimension de durée de mariage, de sacralisation de l’amour durable. Il importe de toute urgence de savoir respecter une relation de l’instant dont nul ne contrôle l’avenir. Et donc de respecter sa partenaire du moment.

Christian Delarue

1) OSER LE FEMINISME en vestimentation variable.

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article818

2) EN DEFENSE DE L’ISLAM D’EMANCIPATION !

Pour une alliance altermondialiste avec les musulmans critiques du capitalisme, de l’impérialisme mais aussi féministes et laïcs.

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article734