Congrès de l’Union Départementale 35 de la CGT à Ste Marie de Redon les 24 et 25 mars 2022 : Délégation CGT Finances publiques 35

samedi 26 mars 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

Congrès de l’Union Départementale 35 de la CGT à Ste Marie de Redon les 24 et 25 mars 22 !

Une délégation de 4 camarades de la CGT des Finances publiques 35 y participaient : Joel Garnier, Martine Lebéhot, Lénaic Mabire-Bex et Christian Delarue.

Elle a produit ce texte (qui n’a pas été soumis au vote) :

UKRAINE et SYNDICALISME : contre l’UNION SACRÉE
par délégation CGT Finances publiques 35 au Congrès de l’UD35 CGT à Ste Marie de Redon

Les classes dominantes de Russie autour de Poutine mais aussi les bourgeoisies de l’Ouest - les 1% - dont celle française embarquent les peuples-classe et les salarié-es des 99% d’en-bas dans la guerre contre l’Ukraine. Il y a risque de guerre nucléaire. En outre, outre les morts civils et militaires il y a désormais toutes les nuisances économiques et sociales qui surgissent contre tous les peuples-classe, dont l’austérité généralisée . Les peuples souffrent de la guerre : toujours !

POSITION : Non campisme sans équidistance
1) - Refus de la guerre militaire et refus aussi de la guerre économique et sociales : les sanctions économiques contre l’oligarchie russe ne doivent pas s’étendre à son peuple !
2) Retrait de Poutine et son armée de l’Ukraine !
3) Retrait aussi de l’OTAN !
4) Solidarité internationale des travailleurs-ses et des peuples contre la guerre , contre la guerre militaire bien sur mais aussi contre la guerre économique et sociale menée par les FMN (firmes multinationales ) ! Ils ne veulent pas subir !

Le « non campiste sans équidistance » signifie que l’ennemi principal est l’armée de Poutine et qu’elle doit rentrer dans ses casernes !

Les syndicats de travailleurs et travailleuses pour les revendications : RTT 32H, salaires, pensions, Secu, Services publics…

D’autres camarades d’autres syndicats sont intervenus sur ce sujet

xxxx

Martine Lebéhot a lu cette motion :

Contre la suppression de la Contribution de l’Audiovisuelle publique :
Motion des syndiqués CGT de la Direction des Finances Publiques

Réunis en Assemblée Générale annuelle, les syndiqués CGT de la DRFiP 35 et de la DIRCOFI Centre ouest, dont certains sont d’ex-agents du service de la Redevance de Rennes, service supprimé en 2005 par le Président Sarkozy, sont très inquiets et opposés à la proposition de certains candidats à la présidentielle, dont l’actuel président, de supprimer la Contribution à l’Audiovisuel Public.

Cette recette affectée et pérenne est la garantie d’un service public indépendant et de qualité.

Au moment où, en Russie, les médias d’opposition sont muselés et les citoyens désinformés, la suppression en France de la redevance serait une grave atteinte à la démocratie.

En France, 10 milliardaires possèdent l’écrasante majorité des médias. Cette mainmise des grands groupes privés n’est pas nouvelle. Mais depuis quelques années, le phénomène prend une ampleur exceptionnelle et suscite beaucoup d’inquiétude.

Symbole de cette tentation hégémonique et de la banalisation des idées d’extrême droite, le groupe Vivendi avec à sa tête Vincent Bolloré qui va jusqu’à posséder un institut de sondage. Si son nouvel objectif se concrétise, dans quelques mois, il pourrait posséder “70 % des livres scolaires, la moitié des livres de poche, une centaine de maisons d’édition, avec un quasi-monopole sur la distribution des livres” alerte dans un appel plus de 80 organisations associatives et syndicales.
Depuis la Libération, il est pourtant acquis que l’information n’est pas un objet commercial mais un instrument de culture.

La CGT Finances Publiques 35 et ses adhérents réaffirment qu’il existe d’autres moyens d’améliorer le pouvoir d’achat des français que la suppression de la Contribution à l’audiovisuel public, par une imposition plus juste et une meilleure répartition des richesses, par l’augmentation générale des salaires et des pensions et l’augmentation du point d’indice pour les fonctionnaires.

A Rennes, le 10 mars 2022. Adopté à l’unanimité


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/