Confrontation d’un prof raciste

lundi 18 avril 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Confrontation d’un prof raciste

1 - « Quoi racisme ? Quel racisme ? »

Venir aux côtés d’une personne victime de racisme devant son persécuteur raciste permet de voir toutes les résistances ! Première réaction : le déni, la dénégation ! Cette élève s’exprime très mal et c’est cela que je pointe pas le fait qu’elle est noire ! Ah et quels mots avez-vous employés pour cela ? On sort quelques mots ... Ce sont les grands classiques du mépris raciste colonial en Afrique . Vous n’êtes pas le premier. « J’ai pris ce qui me venait en tête ! »

2 - Mais ce n’est pas du racisme !

« Attention monsieur pas de diffamation » ! La glottophobie est déjà une stigmatisation que vous devriez éviter . Oui la glottophobie (il hésite sur le mot). « Ce n’est donc pas du racisme ». Vous lui reprochez de façon récurrente de parler « petit négre » . Un juge saurait faire le lien sans souci !

3 - Colère !

« Vous êtes gonflés ! Il n’y a pas eu d’insulte de type »sale noire"  ! Nous sommes - ma collègue (noire) du mrap et moi (blanc) - bien content ! Je ne m’occupe pas des couleurs de peau  ! Vous êtes sur ?

Votre racisme est évidemment plus insidieux car comme très souvent dans un espace public (classe d’élèves ici ) il est nécessairement plus masqué mais il est néanmoins palpable ! Quelque chose doit passer je dirais ! Et comme il est répété il est repéré dans votre classe par des élèves !

4 - Vous dramatisez !

Monsieur c’est bon ! Vous montez en épingle des remarques sans conséquences ! Qui apprécie ? Et les demandes de retour en classe alors qu’elle est en stage ? Et les notes ?

5 - Vous êtes un militant !

Vous n’êtes pas sérieux ! Vous abusez car vous êtes un militant ! un militant obsédé de trouver partout du racisme ! Sortez !

— 

Christian Delarue
MRAP Rennes