Combat social, combat laïque contre deux dérives réactionnaires. Christian Delarue

samedi 1er décembre 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Combat social, combat laïque contre deux dérives réactionnaires.

Le Portugal de Salazar, l’Espagne de Franco, la Grèce des Colonels se sont effondrées dans les années 70 face aux luttes de libérations, tant contre le pouvoir religieux réactionnaire (importance de la critique religieuse, de la laïcité et du féminisme) que contre le pouvoir patronal-capitaliste tout aussi réactionnaire de ces trois dictatures (l’Italie Mussolinienne et la France de Pétain sont antérieures par contre il y avait déjà des dictatures en Amérique du sud qui renaissent aujourd’hui avec la financiarisation mais aussi avec les évangélistes (anti-IVG, homophobes) aussi réactionnaires que les intégristes musulmans sexyphobes et sexoséparatistes.

Au plan du combat social et des libertés démocratiques, il importe de défendre 4 grands droits conquis jadis contre les dictatures religieuses et capitalistes sus-nommées : Le droit de manifester contre le pouvoir tant politique qu’économique (le 1%) ainsi que le droit de grève, le tout lié au droit d’expression critique et au droit de se syndiquer dans des syndicats de classe (classes laborieuses d’en-bas) ou de masse (mélange des classes populaires) ou de classe et de masse (comme la CGT)

Fédérer le peuple-classe contre les pouvoirs pour construire une société respectueuse des libertés démocratiques reste d’actualité !

La « démocratie réellement existante », très liée au capitalisme néolibéral, ne peut écouter et satisfaire durablement les classes sociales les plus exploitées les plus modestes ! Cette démocratie-là est faite pour satisfaire le 1% d’en haut ! Pas le tiers état ! Les classes populaires sont constamment perdantes !

Il faut donc une autre démocratie. Une alterdémocratie ! Il faut aussi changer de République. L’un et l’autre ! Car il importe de construire l’égalité par la laïcité et la justice sociale et fiscale le tout avec une perspective écologique !
La démocratie fondé sur la mise au travail intense et la votation sous influence n’est pas en soi constructive d’une société juste ! Il y a un deuil à faire !

Il faut donc : Une autre démocratie et une autre République !
Un autre paradigme !

Christian DELARUE
CSCLFP Rennes