Cologne la transgression barbare « Regarder avec concupiscence mais pas pratiquer les attouchements (sur les femmes) » !

dimanche 24 janvier 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Cologne, une transgression barbare de masse « Regarder avec concupiscence mais ne surtout pas pratiquer les attouchements (sur les femmes) » !

Oui face à cette transgression barbare il faut dire et répéter la règle de civilisation, en langage vulgaire « mater, pas peloter (les femmes) » ou « Regarder avec désir libidinal fort mais ne surtout pas pratiquer les attouchements (sur les femmes) ». Et même le regard désirant doit être relativement domestiqué, car il ne faut pas rester « collé » sur un décolleté, tant que faire se peu (si juste devant c’est plus difficile). Mais au-delà du regard désirant, la règle infranchissable en société reste « pas touche » . Pas touche aux fesses, aux seins, à l’entre-cuisse des femmes ! S’abstenir aussi d’insultes sexistes, d’allusions de « mecs lourds » !

En rapport au texte d’Annick Cojean (1) sur Cologne, mon texte, qui est pourtant le second sur cette agression sexiste de masse, apparait encore en-deçà de la vérité et en-deçà de la nouveauté de ce type d’agression

« oui à Cologne et ailleurs, il y avait bien des harceleurs intégristes musulmans sexoséparatistes » | Le Club de Mediapart
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/170116/oui-cologne-et-ailleurs-il-y-avait-bien-des-harceleurs-integristes-musulmans-sexoseparatistes

Cologne : « Je prends mes responsabilités, je parle pour toutes les femmes »
http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/01/19/la-nuit-des-chasseurs_4849460_3214.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)