Classisme de relai et ploutocratie. Christian DELARUE

jeudi 6 janvier 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Classisme de relai et ploutocratie

Le classisme premier avec fort pouvoir prédateur vient de ou des classes dominantes. Il est celui d’en-haut, de l’oligarchie et des ultra-riches mais il n’y a pas qu’eux .

Ce pouvoir et cette prédation contre le peuple-classe et la nature ne va évidemment pas sans relais et appuis pour s’appliquer efficacement. Il a besoin du travail des classes d’encadrement supérieures très bien rémunérées pour le sale boulot, disons d’abord dans les 5% d’en-haut puis plus globalement chez les « sous-bourgeois » (1) mais alors avec des pertes de pertinence, puisque plus on descend et plus y a ambivalence avec acceptation et résistance.

Ces cadres de relai et d’appui de la bourgeoisie ou ces classes d’encadrement capitaliste sont chargés de développer et soutenir « bec et ongles » la politique de classe de la bourgeoisie et des capitalistes et ce dans sa diversité, tant dans les entreprises et administrations que dehors, chez les vieux ou les jeunes, chez les nationaux ou les résidants non nationaux, chez les actifs ou les retraités, etc.

Ce processus complexe de prédation, d’exploitation et de destruction de conquêtes sociales se déroule depuis presque 40 ans en France, plus ailleurs. C’est à relier avec la « thatcherisation du monde » (2)

C’est par eux - cet encadrement capitaliste - que tout le classisme se déploie pleinement dans sa complexité comme réel pouvoir d’assujettissement et d’aliénation des diverses classes populaires, du peuple-classe, des 98 et 99% d’en-bas, mais surtout des classes sociales plus modestes. Cela passe aussi par toute une stratégie de division, de hiérarchisation, dont le racisme et le sexisme mais pas seulement, car individualisme et corporatisme sont aussi bien utiles.

Au classisme de relai correspond une mentalité servile qui consiste à bien suivre les directives des dominants/hiérarchies et ce quelques soient les impacts collectifs et sociaux nuisibles contre les dominés dans leur diversité !

Pour ce faire, ce processus classiste et ploutocratique - surtout pas authentiquement démocratique - est surtout descendant et sans discussion ou du moins sans discussion pouvant recevoir une autre solution que celles des dominants, que celles profitables pour les classes supérieures ! La démocratie n’existe pas ! D’ou les grèves et autres mouvements protestataires de ceux et celles d’en-bas ! Et là il y a besoin d’autonomie mais aussi d’alliances ponctuelles pour persévérer dans l’effort de créer un bloc des dominés pour l’alternative émancipatrice.

Christian Delarue

1) SOUS-BOURGEOISIE
http://amitie-entre-les-peuples.org/SOUS-BOURGOISIE-Les-sous-bourgeois-Christian-Delarue

2) La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économiqueRetour ligne automatique
http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/