Chronologie des années noires en Algérie

mardi 24 janvier 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Chronologie des années noires en Algérie

le 21/12/2009

L’origine. L’annulation, le 11 janvier 1992, du second tour des élections législatives dont le premier tour avait été remporté par le Front islamique du salut (FIS), puis la dissolution de ce parti, marquent le début de plusieurs années de violence en Algérie.

Les victimes. Les premières victimes sont principalement des militaires et des policiers. En 1993 commencent les assassinats d’intellectuels, de journalistes, d’artistes.

Le 30 octobre, le Groupe islamiste armé (GIA) lance un ultimatum aux étrangers, leur intimant l’ordre de partir dans les trente jours. La plupart quittent le pays.

En 1994, les assassinats continuent. Les ripostes de l’armée sont de plus en plus radicales.

- Le 8 mai, un frère mariste et une petite soeur de l’Assomption sont assassinés à Alger.

- Le 23 octobre, ce sont deux soeurs augustines.

- Le 27 décembre, après le détournement manqué d’un Airbus d’Air France, quatre Pères Blancs sont tués à Tizi Ouzou.

En 1995, les attentats à la voiture piégée se multiplient. En juillet, le GIA revendique une série d’attentats en France. Le 3 septembre, deux Soeurs de Notre-Dame-des-Apôtres sont assassinées, puis le 10 novembre, une petite soeur du Sacré-Coeur.

En 1996, dans la nuit du 26-27 mars, enlèvement de sept moines à Tibhirine. Le 26 avril, publication à Londres du communiqué 43 du GIA. Le 23 mai, Radio Medi 1 annonce la mort des moines, après avoir reçu le communiqué 44 daté du 21 mai. Le 30 mai, le gouvernement algérien annonce que les dépouilles des moines ont été retrouvées. Les moines seront inhumés le 4 juin à Tibhirine. Le 1er août, Mgr Pierre Claverie, archevêque d’Oran, est assassiné.

En août 1997, le carnage de Raïs fait plus de 300 morts parmi la population civile. C’est le premier d’une longue série. Cette même année, l’Armée islamique du salut annonce un cessez-le-feu. Le GIA sévira encore au moins cinq ans. On estime que 150 000 personnes ont été tuées durant ces années. Le nombre de disparus oscille entre 4 000 et 20 000.

Le terrorisme en Algérie est aujourd’hui le fait d’Al-Qaida au Maghreb islamique.

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Chronologie-des-annees-noires-en-Algerie-_NG_-2009-12-21-570691


Brèves

9 novembre - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts