Christiane Marty (Attac) - Prise en charge de la dépendance : un double enjeu pour les femmes.

samedi 28 mai 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Christiane Marty (Attac) - Prise en charge de la dépendance : un double enjeu pour les femmes.

lundi 9 mai 2011
par Info secu santé

Le gouvernement a lancé un débat national sur la dépendance, qui doit aboutir à une réforme avant la fin de l’année 2011. Les pistes envisagées pour financer la prise en charge de la perte d’autonomie, bien que censées résulter du débat, sont déjà bien cadrées. Elles privilégient le recours aux assurances privées. Il s’agit pour le gouvernement d’ouvrir un large champ de la protection sociale au marché et de poursuivre l’opération de démantèlement de la Sécurité sociale. Les assurances se voient offrir sur un plateau l’opportunité de juteux profits. La logique de l’individualisation, où chacun serait assuré en fonction de ses possibilités financières, ne peut qu’amplifier encore les inégalités existantes.

Ce projet doit être combattu. Des propositions alternatives existent qui s’opposent à la régression sociale en cours. Elles partent du principe que le financement de la dépendance relève de la solidarité nationale. L’objectif doit viser à instaurer un droit universel à une prise en charge à 100% de la perte d’autonomie, ce qui a vocation à être assuré par la Sécurité sociale .

La prise en charge de la dépendance est un enjeu global de société, analysé notamment dans le livre Dépendance/perte d’autonomie, affaire privée ou Sécurité sociale ? . L’objet du présent texte est de traiter de cette question sous l’angle de son enjeu pour les femmes et pour l‘égalité de genre.

Ce sont les femmes qui sont majoritairement concernées

Les femmes sont majoritaires parmi les personnes concernées par la dépendance, de trois points de vue : majoritaires parmi les personnes dépendantes, parmi les personnes aidant une personne dépendante de son entourage (les femmes représentent les trois quarts des aidants familiaux), enfin parmi les salariés travaillant dans les services d’aide à la personne (ce secteur est féminisé à 90%).

Le premier point n’est mentionné que comme constat. Les femmes sont de fait prépondérantes parmi les personnes n’ayant plus leur totale autonomie : elles vivent en moyenne plus longtemps que les hommes, et la perte d‘autonomie survient souvent en lien avec les maladies neuro-dégénératives qui apparaissent plus fréquemment avec l’âge .

http://siteinfosecusante.free.fr/spip.php?article1884


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/