Ces droites de plus en plus réactionnaires ! (I) C Delarue

samedi 12 janvier 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Ces droites de plus en plus réactionnaires.

Sur Dazibaoueb 3 nov 2012 sous le titre Ces droites toujours aussi réactionnaires. Voir aussi mediapart blog.

« On ne pourrait pas vivre si on avait tout le coeur qu’il faut. On ne vit que parce qu’on est dur« Parole de Jean Guéhenno, un humaniste dur, bien différente d’un Erich Fromm qui ne cessait lui de préconniser de se garder du »durcissement du coeur".

Les droites ne sont pas dures que pour les questions économiques ou elles favorisent les apporteurs de capitaux contre les apporteurs de force de travail. Elles le sont aussi sur d’autres questions de société.

La droite humaniste, une aporie, peine à exister face aux droites réactionnaires. Ces dernières se veulent et sont décomplexées. Elles disent que l’humanisme n’est qu’un mince emballage inutile pour leur programme foncièrement communautariste. Qui dit communautarisme dit volonté de domination ou volonté de mise à niveau. Tout dépend du point de vue de celui ou celle qui parle. S’agit-il d’une communauté plutôt dominée ou plutôt dominante. Ici, il s’agit de la France uniquement française et blanche. Exit les autres ! La notion d’universalisme peut aussi masquer un humanisme trompeur mais c’est quand même cet humanisme qu’il convient de défendre notamment dans une perspective d’émancipation.

Deux fractions de la classe dominante s’opposent au plan des moeurs. On remarque en France, une bourgeoisie « moderne », plutôt libérale au plan des moeurs, et une bourgeoisie conservatrice plutôt coincée, engoncée dans des dogmes d’un autre âge. Ni l’une ni l’autre n’ont de perspectives émancipatrices. La première marchandise tout ce qui est possible à propos du corps humain et son libéralisme n’est en rien un féminisme. Mais la seconde n’en fini pas d’entretenir un archaisme borné.

Le mariage des homosexuel(le)s est un bon exemple. Deux femmes s’aiment ou deux hommes s’aiment et veulent se marier et c’est l’effroi. Un enfant peut-il subir une plus mauvaise éducation chez des hétéros que chez des homos ? La réponse n’est pas pour eux : c’est une histoire d’amour.

Le mariage des homosexuel(le)s les met dans un état second à cause de la peur. A les écouter, ce serait une menace inouie ... contre la République, laquelle subie bien d’autres mauvaises politiques qui la défigure gravement. Cette droite est surtout attachée de façon rigide à un modèle traditionnel de la famille : un mariage entre un homme et une femme, passé pour la vie, sans divorce possible, non fondé sur l’amour des membres du couple, mais surtout orienté vers la procréation de nombreux enfants, avec une mère au foyer chargée de l’éducation.

Autre crispation réactionnaire, la proposition de donner le droit de vote aux résidents étrangers installés depuis longtemps sur le territoire national. Sur ce point la droite libérale de moeurs et la droite coincée sont d’accord pour s’en tenir à une vision nationaliste de la citoyenneté. L’ouverture d’esprit et l’acceptation des différences ne sont pas les qualités premières des droites. Elles préfèrent les privilèges à l’égalité . Ce droit de vote des migrants extracommunautaires respire sans doute trop pour elles la citoyenneté offerte à des prolétaires votant à gauche pour obtenir encore des lois sociales qui vont encore plus répartir l’argent des riches. Que ces migrants travaillent ici, construisent leurs maisons et leurs route le tout sans avoir droit de vote ne les choque pas. On peut encore respirer à droite ce parfum de type colonialiste qui donne son empreinte à l’exploitation de l’homme par l’homme et qui explique le racisme dominant en France.

Et la gauche ? Pour débloquer cette situation la gauche gouvernementale se doit d’être ferme. On sait déjà, hélas, qu’elle cède trop souvent des avantages aux apporteurs de capitaux qui par position sociales en ont déjà beaucoup contre les intérêts des apporteurs de force de travail qui en ont de moins en moins ; il ne faudrait pas qu’elle se couche aussi sur les dossiers de société et de cultures. Avec M Valls et les Roms elle a déjà donné le mauvais exemple, celui de la répression des bien lotis contre les mal lotis. Et il n’y a pas que les Roms a subir la crise de l’emploi et du logement . Eux se défendent peu et subissent par contre un mixte de haine raciste et de haine de classe très élevé.

Christian DELARUE


Brèves

1er avril - https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples...

https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?__tn__=kC-R&eid=ARAlE0j62Ov1p020U6t2MdIVfzLy (...)

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d