CORCUFF Philippe : LES AMALGAMES ESSENTIALISTES

mercredi 3 janvier 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

CORCUFF Philippe : LES AMALGAMES ESSENTIALISTES

https://altermd.blogspot.fr/2017/11/les-amalgames-essentialistes.html

Pour reprendre une formule du sociologue et altermondialiste libertaire Philippe CORCUFF (1) je condamne aussi comme antiraciste les « amalgames essentialistes ». C’est la base théorique de la critique antiraciste .

I - MUSULMAN : lequel ?

Cela suppose une critique de la « mise en majuscule du Musulman ou de tout autre croyant ». Je critique depuis fort longtemps, cette mise en communauté qui amalgame le croyant progressiste et le croyant réactionnaire, ce dernier étant lui-même subdivisé.

Les divers « entrepreneurs en préjugés pratiquent un amalgame répété », amalgame qui confond sous un même mot des musulmans intégristes d’un côté et des musulmans progressistes de l’autre et d’autres encore : islamiste , djihadisme.

Les « amalgames essentialistes occupent le terrain du manichéisme ». Le binarisme actuel reflète ce manichéisme : On trouve à droite ceux et celles qui dénigrent l’islam et les musulmans comme si les musulmans faisaient tous et toutes une même lecture du Coran et de l’Islam et on trouve à gauche ceux et celles qui non seulement défendent les musulmans en bloc - tous sans distinction (cf livre de M Plenel) - mais fustigent les premiers sous le thème de la « haine de la religion » et d’islamophobie. Entre ces deux postions totalisantes et amalgamantes on a une troisième position intermédiaire - non campiste - qui porte sa critique que contre les intégrismes religieux, compris comme un contre-mouvement réactionnaire en matière de moeurs et de droits des femmes.

Je ne cesse de répéter qu’il existe « des islams » dont certains peuvent faire problème - sexoséparatisme, harcèlement sexyphobique, intolérance de moeurs - et d’autres non : adoption des principes de liberté et d’égalité hommes-femmes, pas de sexyphobie, comportements vivables, tolérance, etc .

II - JUIF et sionisme

D’autres « entrepreneurs » sont nettement antisémites et pratiquent un amalgame sur l’autre versant , entre « État d’Israël », « sionisme » et « juifs ».

Les défenses contre l’antisémitisme ont été affaiblies dit Philippe Corcuff au sein de secteurs de la gauche ces dernières années. Certains, comme le groupusculaire mais médiatique Parti des indigènes de la République, ont exprimé une compréhension teintée de complaisance à l’égard des dérives de Dieudonné et des crimes de Mohamed Merah. En mars 2015, le PIR a même lancé le thème ambigu du « philosémitisme d’État », susceptible d’être entendu comme un équivalent du funeste « lobby juif » (voir http://www.grand-angle-libertaire.net/indigenes-de-la-republique-pluralite-des-dominations-et-convergences-des-mouvements-sociaux-philippe-corcuff/).

D’autres ont participé à relativiser l’antisémitisme et sa recrudescence depuis le meurtre d’Ilan Halimi en janvier-février 2006, dont la stèle en son hommage vient une deuxième fois d’être vandalisée à Bagneux (Hauts-de-Seine).

Christian DELARUE
Altermondialiste
Co-auteur d’URGENCE ANTIRACISTE

source art :
https://blogs.mediapart.fr/philippe-corcuff/blog/