COP22 : le climat n’attend pas ! MRAP

vendredi 18 novembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

COP22 : le climat n’attend pas !

Communiqué du MRAP - 17 nov 2016

La 22e Conférence sur le changement climatique (la COP22) s’achève à Marrakech sans que les pays signataires de l’accord de Paris aient mis en place les moyens de respecter les objectifs affichés lors de la COP21 à Paris en décembre 2015 pour maintenir en dessous de 2°C le réchauffement climatique à la fin du XXIe siècle.

Certes la COP21 à Paris a installé la question climatique dans la conscience mondiale mais le temps ne doit plus être aux grandes déclarations mais aux engagements concrets contraignants. On en est encore loin. Et les déclarations du nouveau président des États-Unis ne peuvent que renforcer le scepticisme et les inquiétudes sur la volonté et la capacité d’action des états.
Les financements nécessaires pour aider les pays les plus démunis à assurer l’indispensable transition énergétique ne sont pas réunis. Et pourtant, l’ONU confirme qu’un record d’émissions de gaz à effet de serre pourrait être battu chaque année d’ici à 2030.

Et la crise climatique et écologique renforce les inégalités sociales et affecte tout particulièrement les pays les plus pauvres. Le réchauffement climatique, la désertification, la montée des eaux, les catastrophes climatiques rendent de plus en plus difficile la vie des populations dans de nombreuses régions du monde et multiplient le nombre de migrants contraints de quitter leur pays.
Les migrations climatiques seront une des défis majeurs du XXIe siècle. L’ONU prévoit 250 millions de réfugiés climatiques dans le monde en 2050 et déjà 83 millions ont été recensés entre 2011 et 2014 ! Les plus grandes inquiétudes sur leur devenir sont de mise alors que l’Europe se refuse à organiser l’accueil des migrants qui arrivent à ses frontières !

Il appartient à la société civile de poursuivre ses mobilisations pour exiger des États et des entreprises qu’ils prennent les décisions qui s’imposent et agissent.
Le MRAP est déterminé à être aux côtés de toutes les victimes et de tous ceux qui luttent pour sauvegarder un écosystème compatible avec la vie humaine. Le climat n’attend pas !