BZH / Contre le sous-développement des services publics en Bretagne.

vendredi 12 octobre 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

BZH / Contre le sous-développement des services publics en Bretagne.

La droite néolibérale a été chassée du pouvoir politique au plan national avec l’élection de François Hollande. Un certain nombre de gestes et de propos montrent que des évolutions très limitées dans différents secteurs comme l’Education nationale ou le logement social sont perceptibles. Il va donc falloir mobiliser le peuple-classe d’une part pour que soit conforté les services existants mais aussi pour que soit créé - ne soyons pas timide - de nouveaux services publics. Il apparaît assez nettement à ce jour que faute de moyens suffisants - il y a l’argent mais pas les recettes via l’impôt - l’investissement sur les services publics va faire largement défaut sur quasiment tous les secteurs ou les besoins existent. Un tour d’horizon très incomplet auprès de camarades de la CGT en Bretagne le confirme.

Il faudrait faire un bilan rigoureux et partagé avec les autres syndicats de fonctionnaires, aussi bien ceux de l’Etat que ceux des collectivités territoriales. Une structure souple de type « BZH / Convergence des services publics en Bretagne » serait utile et même nécessaire. Il conviendrait d’y intégrer les associations de type Fondation Copernic, ATTAC, CADTM, etc...à l’image de ce qui se fait au national (1) - sans copie strictement conforme.

Pour certains il y a urgence. Dans le logement notamment. Dans d’autres secteurs c’est la question de la transition énergétique qui est posée. Cette dernière est couteuse. Il est hors de question de rester à attendre que la catastrophe nous tombe dessus sans bouger ! Il est hors de question de faire payer la facture aux classes sociales modestes et moyennes. Il va falloir que les classes sociales aisées (le dernier décile du haut) participent et surtout les très riches, les fameux 1% d’en-haut que les élus du PS et ses alliés peinent à imposer. La patronne du MEDEF hurle au racisme anti-patrons et anti-entreprises et du coup le ministre P Moscovoci entame un repli bien classique vers le statu quo. Sur l’autre moyen utile qu’est la création du pôle public bancaire le gouvernement est absent. Tout cela montre suffisamment qu’il y a nécessité à agir ensemble.

Dans le secteur de la santé, il semble bien que les responsables politiques s’accommodent des déserts de service public dans le domaine de la santé. Une carte publiée par Ouest France il y a quelques mois montrait qu’en dehors des grandes villes bretonnes l’offre en médecins généralistes et en pharmacie était largement insuffisante. Il y a de véritable « trous » d’offre de soin et de santé en Bretagne.

Lorsqu’il existe, le service public perd ses qualités d’accessibilité. Soit il devient cher (absence de gratuité ou de péréquation tarifaire lié au problème de solvabilité des classes populaires), soit il n’y a plus de guichet ouvert avec du personnel suffisant pour la réception des usagers (choix du tout marché et politiques d’austérité se combinent ici).

note C D

1) [Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics] LETTRE-INVITATION

http://www.convergence-sp.org/spip.php?article1417


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/