Après la mort de centaines d’immigrés à Lampedusa J Al-Mukhtar

dimanche 13 octobre 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Après la mort de centaines d’immigrés à Lampedusa

Jamila Al-Mukhtar

Les images des corps inanimés des migrants « clandestins » repêchés en mer puis alignés à Favarolo, sur la jetée du port de Lampedusa, ont fait le tour du monde, suscitant horreur et indignation. Une tragédie ? Un massacre plutôt.

L’incendie du 3 octobre, au large de Lampedusa, d’une embarcation partie du port libyen de Misurata et qui transportait à son bord 500 réfugié-e-s originaires, pour la plupart, d’Erythrée, de Somalie et du Ghana, a fait plus de 100 morts alors que 250 personnes sont toujours portées disparues. Parmi les survivants, nombreux sont ceux qui témoignent de l’absence de secours, dans un premier temps, de la part de bateaux de pêche qui auraient vu l’embarcation des migrants se retourner puis couler à pic sans pour autant intervenir, cela comme conséquence de la législation anti-immigration qui empêche aux embarcations civiles d’apporter de l’aide aux « clandestins » l’arrivée des garde-côtes.

http://www.legrandsoir.info/apres-la-mort-de-centaines-d-immigres-a-lampedusa.html


Navigation

Articles de la rubrique