Antisémitisme chez certains musulmans Christian Delarue

vendredi 27 avril 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

Antisémitisme chez certains musulmans et chez d’autres.

sur Médiapart en février 2018 (bien avant le manifeste contre le nouvel antisémitisme publié dans le Parisien le 22 avril 2018 - avec réponse du MRAP 1)

On évoque un nouvel antisémitisme venu du monde musulman et non plus de l’extrême-droite. Un antisémitisme tout à la fois meurtrier et d’expulsion des juifs des quartiers (ou pays) ou les musulmans sont majoritaires. Souvent ce sont les islamistes qui sont visés, parfois beaucoup plus largement. Il importe d’être clair et de critiquer l’antisémitisme de certains musulmans mais pas un antisémitisme des musulmans ! Laisser entendre que tous les musulmans sont antisémites c’est du racisme.

Idem pour l’athéophobie, l’homophobie, la haine des femmes trop peu vêtues selon eux (sexyphobie), la haine des femmes trop libres qui ne restent pas chez elles avec les gosses (sexoséparatisme), etc, etc, On trouve des musulmans pour ces rejets ! Trop d’intégrisme religieux c’est certain et c’est un problème ! Surtout quand il y a cumul des rejets ! Ou quand cela devient vérité officielle d’Etat ! Mais pas tous ! Loin de là !

Evitons les généralisations avec des formules qui visent tous les musulmans ou tous les juifs ou tous les catholiques ou tous les arabes, etc. On trouve nombre de défauts dans chaque communauté . Mais tous ne partagent pas ces défauts-là. Aucune communauté n’est réactionnaire à 100% ! C’est d’ailleurs pour cette raison que j’use du terme communauté qu’avec prudence tant il peut y avoir hétérogénéité et contradiction.

On voit mal pourquoi il n’y aurait pas d’antisémitisme chez les musulmans ou chez les Arabes mais aussi chez d’autres . On voit mal pourquoi des musulmans ne seraient pas aussi des antiracistes universalistes, luttant contre toute forme de racisme. Luttant aussi contre les autres formes d’oppression !

Combattre tous les intégrismes religieux porteurs d’idéologies réactionnaires est nécessaire. Il se développe de façon inquiétante un sexisme spécifique (sexoséparatisme et une sexyphobie) qui refuse les conquêtes féministes de la « seconde modernité ». Cette inquiétude est instrumentalisée de façon raciste contre tous les musulmans. Ce sont les intégristes musulmans mais aussi juifs haredim ou autre encore qu’il importe de viser.

Christian DELARUE

1) On ne combat pas l’antisémitisme avec des amalgames et des approximations - BN du MRAP - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/On-ne-combat-pas-l-antisemitisme-avec-des-amalgames-et-des-approximations-BN-du