Antiracisme et anticlassisme selon Thomas Picketty

mardi 5 avril 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

Antiracisme et anti-classisme selon Thomas Picketty par Christian Delarue

Le livre de Thomas Picketty « Mesurer le racisme, vaincre les discriminations » (Ed Seuil Coll Libelle 2022) a pour sous-titre « Identité partout, justice nulle part ». Ce livre, assez court par rapport à d’autres de l’auteur, se lit aisément. Nul besoin d’être économiste ou statisticien .

Surtout ce livre présente des originalités, surtout des liens forts faits avec le système capitalo-actionnarial contemporain très pourvoyeur de fortes inégalités économico-sociales.

Citons :

1 - Le racisme est un fait social total (page 14) se nourrissant de l’injustice économique.

2 L’auteur milite d’une pour « un nouveau modèle français et européen, transnational et universaliste, de lutte contre les discriminations » Voilà pour le volet en extension au-delà du cadre national.

3 - Pour lui ce modèle doit « replacer la politique antidiscriminatoire dans le cadre plus général d’une politique sociale et économique à visée égalitaire et universelle ». Son antiracisme est nettement et explicitement rattaché à une politique de réduction des inégalités économiques et sociales, laquelle s’oppose frontalement à une politique classiste de ruissellement vers le haut, autrement dit faite pour les riches et contre le peuple-classe et surtout contre les classes populaires victimes..

Ici l’antiracisme est intimement lié à un net anti-classisme, au sens d’opposition aux politiques de classe des classes dominantes pour leur profit d’abord. Donc pas seulement au sens réduit de mépris de classe ou discrimination. Le lien est fait page 12.

Retenons qu’on ne peut vouloir combattre le racisme sans combattre aussi le classisme.

4 - « Il faut promouvoir l’égalité sociale en général » écrit-il au bas de cette page 12.

5 - Les phénomènes de repli identitaire (...) sont "en grande partie la conséquence d’un renoncement à toute ambition de transformation du système économique sur une base égalitaire et universaliste...

Christian DELARUE
MRAP et syndicaliste