Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono. Christian Delarue

lundi 27 juillet 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 20%

Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono

ll y a un « effet Obono » dans cette affaire Girard-Coffin : une élue écolo, Mme Alice Coffin, très critique de ce Monsieur Christophe Girard a pu sortir, jadis, à tort, une phrase haineuse des hommes ("Ne pas avoir d’homme m’évite...) et elle reçoit ensuite, en retour, des injures lesbophobes inadmissibles. Cela ressemble fort à la récente et précédente affaire Castex-Obono et à la phrase racialiste insignifiante prononcée contre le Premier Ministre par la militante FI Danièle Obono qui a pu recevoir ensuite en réponse plusieurs injures racistes inadmissibles (1) ! Autrement dit pour un propos incorrect mais mineur ces femmes reçoivent en retour des injures d’un niveau beaucoup plus inadmissible, soit raciste, soit lesbophobe.

Christian DELARUE

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article163768

1) Mme OBONO : Deux choses pas contradictoires - Christian DELARUE - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/Mme-OBONO-Deux-choses-pas-contradictoires-Christian-DELARUE

Nb : Pour Pablo Pillau-Vivien le rapprochement à faire est différent : « force est de constater qu’il existe un parallèle entre la bronca de l’exécutif parisien qui a suivi la démission de Christophe Girard et la défense organisée des activités pédophiles de Gabriel Matzneff : dans les deux cas, c’est la perpétuation de mécanismes de défense de classe qui est au cœur du problème ».
Pas touche à Christophe Girard ou l’image violente d’une défense de classe - PP-V sur regards.fr
http://www.regards.fr/politique/article/pas-touche-a-christophe-girard-ou-l-image-violente-d-une-defense-de-classe