ATTENTAT RUE COPERNIC octobre 1980 : souvenir

mercredi 18 novembre 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

ATTENTAT RUE COPERNIC le 3 octobre 1980 : souvenir

Octobre 1980 - Octobre 2020

Souvenir : J’avais 25 ans et j’étais étudiant en droit à Brest et jeune militant au comité local du MRAP de Brest (29) avec - de mémoire - Jeanne Le Draoulec (présidente), un curé, un libre-penseur et d’autres. Ce fut ma première montée à Paris depuis Brest (pas de Rennes -1) pour participer au très grand cortège parisien du MRAP du 7 octobre 1980 (plus de 200 000 personnes entre Nation et République).

Polémique : Albert Lévy - comme beaucoup d’autres à l’époque - ont pensé qu’il s’agissait d’un néo-nazi ou un membre extrémiste d’extrême-droite antisémite.

https://www.ina.fr/video/cab8001440501

Depuis, le soupçon a pu peser sur une extrémiste palestinien. Et l’extrême-droite de se réjouir - bêtement - de l’erreur. Comme si un meurtrier poseur de bombes palestinien devait moins choquer les militant.es du MRAP qu’un poseur de bombe lepèniste ou autre groupe d’extrême-droite. Le MRAP défend le peuple palestinien qui subit la domination coloniale d’Israel à cause de cette domination et souhaite que cela cesse par des moyens pacifiques. Le recours aux armes n’est pas exclus car le pacifisme n’est pas toujours possible. La guerre éclate quand rien n’est fait pour que les choses changent vraiment. D’autant qu’on trouve des extrémistes des deux côtés : extrémistes du sionisme conquérant et extrémisme islamique palestinien. C’est très difficile.

Aujourd’hui, en France, à la suite de l’égorgement Samuel Paty, il est clair qu’une position à préciser serait - NI fascisme d’extrême droite xénophobe et raciste aussi bien antisémite qu’anti-arabe et anti-musulmane , - NI islamisme intégriste du voileur de musulmanes jusqu’au coupeur de tête d’enseignants. Il y a un arrière plan international à débattre qui serait aussi NI impérialisme du Nord, NI soutien des Etats coraniques extrêmistes, mais amitié entre les peuples.

Christian Delarue

1) Il fallut attendre notre installation à Rennes en septembre 1984 pour que ma vie militante prenne durablement de l’intensité qu’elle n’avait pas sur Brest entre 1979 et 1984.
- 1983 : Marche pour l’Egalité de Marseille à Paris (Nov et décembre 1983)
Avant :
- 1972 : Loi contre le racisme
- 1977 : Le MRAP change de nom
- 1980 : Loi Bonnet