ASLB : Au nom du peuple Introduction aux débats sur le populisme

dimanche 2 février 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Note d’éducation permanente de l’ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N° 2013 – 13, novembre 2013

www.ftu.be/ep

Au nom du peuple

Introduction aux débats sur le populisme

Depuis les années 1990, le mot « populisme » est progressivement monté en puissance, jusqu’à devenir en vogue. Son contenu reste cependant largement confus. Pourtant, le mot n’est pas vraiment neuf. Inventé dans la Russie du 19e siècle, puis repris par un parti des Etats-Unis au tout début du XXe siècle, le mot a d’abord qualifié une posture de gauche. Il a ensuite servi à l’auto-qualification d’un (bref) mouvement littéraire1. Ces réalités lointaines ne permettent pas de réellement « lire » le présent.

CARACTÉRISATION DE RÉGIMES POLITIQUES LATINO-AMÉRICAINS

L’usage contemporain du mot est d’abord le fait des sciences sociales, et pour caractériser certains régimes politiques latino-américains, dont les prototypes étaient celui de Vargas au Brésil, et plus encore celui de Perón en Argentine. La « trajectoire » de ces régimes commence vers le milieu des années 30 pour se terminer dans le début des années 50, autrement dit elle démarre dans le climat des années 30 et passe sans encombre la seconde guerre mondiale, vraisemblablement pour cause d’éloignement des fronts. Le cas argentin de Juan Perón est particulièrement illustratif2 :

Il y avait réponse locale (nationale) à la crise économique internationale : il s’agissait d’opérer une substitution aux importations par une production industrielle nationale. La politique économique était dirigiste. Elle n’hésitait pas à passer par des nationalisations ; sous certains aspects, l’inspiration semblait venir de la politique économique de l’U.R.S.S.

Consulter le document sur :

http://www.ftu.be/documents/ep/2013_13_Au nom du peuple.pdf