ANTISEMITISME : Des raisons de critiquer Gilad Atzmon.

samedi 28 juillet 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

ANTISEMITISME :
Des raisons de critiquer Gilad Atzmon.

Christian DELARUE

A défaut d’acheter son ouvrage La parabole d’Esther, avec une préface (qui a elle-même donné lieu à dispute ici et ailleurs) de Jean Bricmont intellectuel belge proche de N Chomsky on peut le consulter en bibliothèque.

Dans ce dernier livre Gilad Atzmon considère que « les tensions qui interviennent dans le monde proviennent de ce qu’il appelle « le problème juif » ». Tout dépend alors de ce qui est dit sous ce « problème juif ».

L’antiracisme le plus authentique, celui qui admet la critique d’Israël et du sionisme, s’oppose fermement et depuis fort longtemps au racisme anti-juif. De ce point de vue le propos qui suit n’est pas rassurant : « J’ai compris qu’Israel et le sionisme n’étaient que des sous-parties constituantes d’un problème beaucoup plus vaste, le problème juif ». Il ajoute pour enfoncer le clou en cas de doute : « Le sionisme n’est pas un mouvement colonialiste ayant des intérêts en Palestine, contrairement à ce que suggèrent certains spécialistes. Le sionisme, en réalité, est un mouvement mondial alimenté par une solidarité tribale sans équivalent ». C’est là un élargissement assez courant mais dangereux de la compréhension du sionisme. C’est à partir de cette dérive que l’on voit sur le web des commentaires voyant le sionisme partout. (D’où mon terme d’élargissement assez courant.)

Mais d’une certaine manière on peut montrer rigoureusement que le sionisme déborde bien Israel et la Palestine. C’est même certain pour moi. Pour autant le voir à tout propos et partout agissant sur tous les continents du globe doit susciter le doute. Autre aspect important : on peut sans problème évoquer un « sionisme international » pour peu que l’on se garde alors de mettre explicitement ou implicitement tous les juifs sous cette bannière. La lutte antiraciste procède de ces lectures.

Parole à Pierre Stambul

Sur ce militant, je laisse la parole à un ami et spécialiste de la question : Pierre Stambul de l’UJFP et du MRAP. Ce dernier dans une réplique (1) à un interview de Atzmon explique que : « La guerre menée par les dirigeants israéliens comporte plusieurs aspects. Le sionisme est une idéologie colonialiste et raciste qui a expulsé un peuple de sa terre, continue de détruire la société palestinienne et a fait d’Israël une tête de pont des impérialismes occidentaux au Proche-Orient. En face, il y a la résistance opiniâtre et légitime de tout un peuple. » Il ajoute : « Mais il y a un autre aspect qu’on ne doit jamais sous-estimer. Le sionisme a réalisé une gigantesque manipulation de l’histoire, de la mémoire et des identités juives. Sans cette manipulation, sans l’exploitation éhontée de l’antisémitisme et du génocide nazi, sans le complexe de Massada qui fait croire à de nombreux Juifs que ce sont eux les victimes, ce projet criminel contre les Palestiniens et suicidaire pour les Juifs serait voué à l’échec. »

.../...

Faut-il rappeler ce que dit Atzmon ? dit Pierre Stambul.

— « J’essaye d’expliquer pourquoi le lobbying est inhérent à la politique et à la culture juives. »

— « Je cherche (...) à saisir l’attitude profondément raciste et anti-goy qui est intrinsèque à toute forme de politique identitaire juive laïque »

— « Lutter contre Israël pour ce qu’il est - c’est-à-dire l’État juif - signifie tout simplement un conflit ouvert avec le plus grand pouvoir de lobbying existant au monde. D’une part on se confronte à des institutions sionistes puissamment financées. Et d’autre part on est pris en chasse par le réseau juif soi-disant « progressiste » qui est en fait principalement engagé à contrôler le discours. Il faut comprendre que, contrairement aux sionistes qui agissent ouvertement, les Juifs antisionistes travaillent aux mêmes buts mais de façon clandestine. »

Et quand Silvia Cattori lui parle du « réel danger, à savoir l’idéologie juive », il acquiesce.

Pire, Atzmon s’en prend avec hargne aux Juifs religieux et aux Juifs antisionistes.

Lire la suite sur : Droit de réponse à Info-Palestine & Gilad Atzmon - [UJFP]
http://www.ujfp.org/spip.php?article2176