7 octobre : Contre le travaillisme et pour le travail décent.

jeudi 7 octobre 2010
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

7 octobre : Contre le travaillisme et pour le travail décent.

L’OIT (*)défend au niveau mondial l’interdiction du travail des enfants et l’interdiction du travail forcé proche de l’esclavage, l’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes, et untravail décent pour tous.

Vouloir un travail décent en France et dans les pays de grandes conquêtes ouvrières c’est aller plus loin vers un partage conscient du travail et ne pas laisser le capital et le marché distribuer le travail avec autant d’inégalités et d’écart entre ceux qui n’ont rien et ceux qui travaillent trop. Situation à laquelle il faut ajouter ceux et celles qui sont sur du travail précaire et mal payé.

Affirmons ce 7 octobre qu’il est :
* Indécent et indigne de travailler 35 heures et plus par semaine quand il y a tant de chômage dans la société
* Indécent et indigne de passer du chômage total au travail intensif
* Indécent et indigne de livrer la jeunesse au travail précaire mal payé.

Il faut changer de logique

Ne pas travailler après 60 ans et partir à cet âge avec une retraite complète pour les femmes et les hommes.
La RTT est la solution « de gauche » pour partager consciemment et justement le travail et non le laisser à l’anarchie du marché.
La CES est pour un grand mouvement de RTT en Europe pour le monde du travail.

http://www.legrandsoir.info/CES-Pour-un-grand-mouvement-de-RTT.html

Revendiquons une RTT à 30 heures hebdomadaire pour en même temps travailler tous et toutes pour les uns et pour travailler moins pour les autres.
Cette revendication fait « coup double » dans la mesure ou elle est politique d’émancipation partielle de ceux qui travaillent déjà et politique de transformation politique du marché du travail pour les chômeurs et précaires.

Quelle RTT voulons-nous ?

La RTT à 30 heures sur 4 jours pour les cadres
La RTT à 30 heures étalées sur 5 jours pour les employés, ouvriers et techniciens du privé et du public
La RTT à moins de 30 heures pour le travail pénible
Une RTT qui prenne l’argent aux riches de l’oligarchie financière et donc sans perte de salaire pour tous et même avec augmentation de salaire pour les moins de 3000 euros net par mois.
Nationalisation des banques et création d’un pôle public bancaire autour de la CDC.
Que faire des niveaux différents de productivité selon les secteurs et les branches ?
Nous voulons que les économistes travaillent avec notre perspective revendicative. On sait que pour les économistes libéraux la chose est impossible. C’est là un point de vue patronal. Certes il y a des niveaux de productivité différents mais le rôle de la loi de RTT est d’opérer une mise à plat des différents secteurs, d’harmoniser politiquement et démocratiquement la question du travail et du salaire.

Pression sur les partis politiques.

Pour une telle politique il faut un gouvernement attaché à servir les intérêts du peuple-classe et tout particulièrement des prolétaires. Ces derniers doivent enfin cesser d’envoyer dans les ministères, à Matignon et à l’Elysée des commis de la bourgeoisie. Il faut éjecter la droite sarkozyste des postes de la République mais aussi mettre une gauche de transformation sociale. Qui sont les politiques qui en France proposent une politique de transformation sociale conséquente ? On peut commencer par les partis d’extrême-gauche de LO au NPA et aux autres POI etc. Mais ils ne forment pas un front uni. Ils n’ont pas la prétention d’embrasser largement les suffrages populaires. Il faut donc élargir le spectre. On peut alors poursuivre avec les composante du Front de gauche allant du Parti de Gauche (Mélanchon) à Gauche unitaire (Christian Picquet) en passant par le PCF (Pierre Laurent), le M’PEP (Jacques Nikonoff) et les membres de la FASE (1)

L’avenir est à la constitution politique d’un front rassemblé des composantes sociologiques du peuple-classe.

Que faire de la constellation des écologistes ? Certains sont à gauche mais d’autres non puisqu’ils veulent acclimater l’écologie au capitalisme. On se gardera de considérer le PS de Ségolène, Aubry et DSK comme un gouvernement de transformation sociale. Il existe certes des militant(e)s de gauche au sein du PS ainsi qu’un courant organisé « de gauche » mais ils n’ont pas à ce jour conquis la direction de leur parti. Pour l’heure, aucun élément issu de l’histoire de ces 25 dernières années incitent à caractériser un tel gouvernement comme défendant le monde du travail notamment le monde du travail salarié public et privé. La tendance inverse aux compromis avec le capital est elle constante.

Christian DELARUE

Syndicaliste CGT Rennes

*) Sigles :

OIT Organisation Internationale du Travail

RTT Réduction du temps de travail

CDC Caisse des Dépôts et Consignations

1) Les sigles des partis sont d’usage courant et leur signification se trouve aisément en cas de doute. Les membres de la FASE Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique sont : Les Alternatifs, les Communistes unitaires (ACU), la Coordination nationale des collectifs unitaires pour une alternative au libéralisme (CNCU), les AlterEkolos, Ecologie Solidaire, Alternative, Démocratie, Socialisme (ADS), le Mai, Utopia, et différents groupes locaux.


Brèves

24 septembre - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/